Eric-Lamaze-podium-DSC_0088.jpg

De nouvelles puissances en chevaux renforcent les espoirs olympiques pour le champion 2008 Eric Lamaze – Le Blog Des Ecuries

Le champion olympique de 2008, Eric Lamaze, est fermement fixé sur les Jeux de Tokyo reprogrammés après avoir acquis de nouveaux chevaux pour son écurie Torrey Pines.

En partenariat avec Mark et Tara Rein, le saut d’obstacles canadien a acheté l’étalon de cheval de sport belge de 11 ans Dieu Merci Van T&L comme perspective olympique.

Le cheval a été vendu à Chris et Thea Stinett’s Heathman Farm LLC en tant que monture supérieure pour le cavalier irlandais Cormac Hanley, mais lorsque ces deux voies se sont séparées plus tôt cette année, Eric a été invité à ramener le cheval en Europe pour le vendre.

«Plus je le conduisais, plus je ressentais une sensation incroyable de lui et je voulais trouver un moyen de le garder», explique Eric, qui a remporté les médailles d’or, d’argent et de bronze aux Jeux olympiques lors de ses trois apparitions olympiques.

«Encore une fois, je remercie Mark et Tara Rein de leur partenariat avec moi pour assurer ce cheval pour le Canada. En tant que compatriotes canadiens, c’est super excitant pour eux d’avoir un cheval qui pourrait potentiellement représenter le Canada aux Jeux olympiques de l’an prochain. »

Le fils de Toulon a été élevé en Belgique, et produit à travers les notes par le cavalier belge Frédéric Vernaet.

« Il n’a que 11 ans et je suis très excité pour son avenir », déclare Eric. «C’est un étalon reproducteur qui a déjà des enfants de cinq et six ans sur le terrain; J’ai vu certains de ses bébés sauter et j’ai été époustouflé. « 

Eric, 52 ans, visait à l’origine le hongre Idalville D’Esprit, 12 ans, venu du coureur suisse Alain Jufer à la fin de l’année dernière, pour Tokyo. Mais le report de l’événement à 2021 a entraîné la dissolution du contrat avec les copropriétaires les Stinetts, qui n’était en vigueur qu’après la date initiale des Jeux Olympiques.

Continue ci-dessous…


Une statue commémorative du saut d’obstacles médaillé d’or olympique Hickstead a été dévoilée à Spruce Meadows

« Mon point culminant absolu a été de le voir revenir sur le ring » – le marié d’Eric Lamaze discute de son retour au

Si vous voulez suivre les dernières nouveautés du monde équestre sans quitter la maison, prenez un abonnement H&H


«C’était très généreux de Chris [Stinett] de me fournir Idalville comme perspective pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020 », explique Eric. «J’ai pris mon temps avec le cheval avec cet objectif en tête. J’ai monté beaucoup de chevaux dans ma carrière et je le considère comme l’un des meilleurs.

«C’était très décevant lorsque les Jeux olympiques ont été annulés pour cette année, mais compte tenu de tout ce qui se passe dans le monde, c’était la bonne décision car la santé et la sécurité doivent passer avant tout. Je suis reconnaissant d’avoir eu Idalville pour le court laps de temps que j’ai passé et je suis reconnaissant à Chris de me faire confiance. Je ne lui souhaite que le meilleur avec le cheval du futur. »

Eric, qui a révélé l’an dernier qu’il suivait un traitement pour une tumeur cérébrale, se trouve actuellement dans sa base d’entraînement européenne à Écaussinnes, en Belgique, et serait «en train de faire preuve de prudence» avant de reprendre son calendrier de compétitions en tant que Covid- 19 restrictions se relâchent à travers l’Europe.

Nous continuons de publier le magazine Le Blog Des Ecuries chaque semaine pendant la pandémie de coronavirus, ainsi que de tenir à jour Le Blog Des Ecuries avec toutes les dernières nouvelles, fonctionnalités et plus encore. Cliquez ici pour info sur les abonnements aux magazines (six numéros pour 6 £) et l’accès à notre contenu premium H&H Plus en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share this post

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Sur le même sujet

A lire aussi