alamy-early-morning-gallops-alamy-EEXPB2_128327742_219000262_364730791_628285042.jpg

Fonds d’urgence pour protéger les chevaux dont les propriétaires font face à des difficultés financières

Les chevaux de course dont les propriétaires ne peuvent plus payer leurs frais de formation en raison des difficultés liées à Covid-19 doivent être protégés de l’abandon par un nouveau fonds de secours.

Le filet de sécurité financière «de dernier recours» a été lancé hier (14 octobre) par la Racehorse Owners Association et est financé dans un premier temps par The Racing Foundation.

Les propriétaires bénéficiant d’un allégement verront les frais de leurs chevaux couverts pendant une période de trois mois, ce qui leur permettra d’avoir un peu de «répit» pour décider du meilleur avenir pour le cheval.

Le Racehorse Relief Fund (RRF) fait partie d’un ensemble de mesures proposées en avril par la British Horseracing Authority et d’autres organismes de course pour aider à protéger l’industrie de l’impact de la pandémie.

Une enquête menée à l’époque, à laquelle 30% des entraîneurs ont répondu, suggérait que 77 propriétaires avaient déjà du mal à payer leurs chevaux. Il a été prédit que jusqu’à 1 500 animaux pourraient être abandonnés – bien que cet impact dramatique ne se soit pas encore matérialisé.

Charlie Liverton, directeur général du ROA, a déclaré: «Il s’agit de protéger les chevaux et les moyens de subsistance. Alors que les impacts de la crise de Covid-19 continuent de se cristalliser, il est clair que certains propriétaires seront affectés financièrement et ne pourront plus supporter les frais de formation.

«En dernier recours, nous espérons que ce fonds aidera les chevaux, les entraîneurs et les propriétaires à trouver une solution qui répond aux normes élevées de bien-être que nous attendons et qui fournira une certaine stabilité financière aux chantiers.

Rob Hezel, directeur général de la Racing Foundation, a ajouté: «La Racing Foundation est fière de soutenir le RRF alors que l’industrie cherche à minimiser les difficultés créées par Covid-19 sur ses participants humains et équins.

Article continué ci-dessous…


«Très peu peuvent égaler ce qu’elle a donné à la course»

Le hongre rejoint le Queen’s Barbers Shop pour montrer la cour de la productrice Katie Jerram – Hunnable où il se recyclera pour son nouveau

Si vous souhaitez vous tenir au courant des dernières nouveautés du monde équestre sans quitter la maison, prenez un abonnement H&H


«L’abandon des équidés est une préoccupation pour le sport pendant cette période étant donné l’impact financier massif de Covid-19. Le fonds fournira un filet de sécurité vital pour protéger les chevaux et prévenir les problèmes de bien-être. »

Le fonds aura des critères d’éligibilité stricts pour identifier que toutes les autres options ont été explorées et que le cheval n’est définitivement plus abordable.

Les demandes peuvent être faites par le propriétaire ou le formateur en ligne sur www.rrfund.co.uk et doivent être soutenues par une formation et des dossiers vétérinaires.

Le magazine Le Blog Des Ecuries, sorti tous les jeudis, regorge de toutes les dernières nouvelles et rapports, ainsi que des interviews, des spéciaux, de la nostalgie, des vétérinaires et des conseils de formation. Découvrez comment vous pouvez profiter du magazine livré à votre porte chaque semaine, ainsi que des options de mise à niveau pour accéder à notre service en ligne H&H Plus qui vous apporte des nouvelles de dernière minute ainsi que d’autres avantages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share this post

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Sur le même sujet

A lire aussi