Screen-Shot-2020-07-22-at-7.50.52-PM.png

«Je savais que je devais dire oui»: la crise pousse les travailleurs sociaux à agir dans un défi de 450 km – Le Blog Des Ecuries

Trois travailleurs de la RSPCA qui sont directement impliqués dans le sauvetage et la réhabilitation des chevaux parcourent 450 km en 15 jours pour aider les équidés dans le besoin.

La responsable des opérations équestres Claudia Corner, l’inspecteur Suzanne Smith et la superviseure de la cour équine du Millbrook Animal Centre, Charlotte Neary, marcheront, courront, feront du vélo et rouleront 150 km chacune, inspirées par les animaux qu’ils aident et par les inquiétudes suscitées par l’aggravation de la crise des chevaux.

«Je travaille pour la RSPCA depuis longtemps et je voulais vraiment faire quelque chose de positif pendant ces moments difficiles», a déclaré Claudia.

«Je suis très passionné par le bien-être animal, en particulier les équidés, et cela a été une grande partie de ma vie au cours des 20 dernières années.

«Pendant la crise du coronavirus, toutes les organisations caritatives ont souffert d’une énorme perte de revenus et c’est ma petite façon de redonner quelque chose.

«Je n’ai jamais été coureur, alors j’ai pensé que je pourrais faire un peu de course, de marche, de vélo et d’équitation et de parcourir les kilomètres.»

Depuis le début du verrouillage, la RSPCA a reçu plus de 2000 rapports concernant les chevaux, mais l’organisme de bienfaisance craint que le pire ne vienne alors que le monde fait face à un avenir économique incertain.

«Je pensais que ça ressemblait à un énorme défi lorsque Claudia l’a suggéré pour la première fois, mais avec le soutien de mon mari, j’ai décidé que je pouvais le faire», a déclaré Charlotte, qui travaille à la RSPCA Millbrook depuis neuf ans.
«En ces temps difficiles, il était important pour moi de collecter des fonds et de faire connaître les histoires des chevaux que j’ai soignés.

«Nous avions près de 900 chevaux sous nos soins à la fin de l’année dernière, mais ce ne sont pas que des chiffres pour moi, chacun est un animal individuel qui a traversé des moments terribles, et maintenant ils sont dans de jolies maisons. Sans l’équipe de la RSPCA, ils n’auraient pas eu l’opportunité de connaître l’amour ou d’avoir leurs après heureux.

«Tous les chevaux que j’ai réhabilités et réadaptés m’ont aussi appris quelque chose en cours de route, alors j’ai l’impression de leur rendre quelque chose en faisant cela.

Un communiqué de l’organisme de bienfaisance a ajouté que les organismes de bien-être équins étaient déjà soumis à «une immense tension» en raison de la crise actuelle des chevaux, déclenchée par la récession de 2008, et que le secteur est «extrêmement préoccupé par les répercussions sur le bien-être des chevaux dans les mois à venir».

L’article continue ci-dessous…


Vous pourriez aussi être intéressé par:

Si vous souhaitez vous tenir au courant des dernières nouveautés du monde équestre sans quitter la maison, prenez un abonnement H&H


L’inspecteur Suzanne Smith, qui couvre principalement le Herefordshire, le Worcestershire et le Gloucestershire, a déclaré qu’elle voulait faire quelque chose pour aider lorsqu’elle a vu l’effet que Covid-19 avait sur les organismes de bienfaisance.

«J’étais très prudent de m’engager au début car je n’ai commencé à courir que l’an dernier, à quel point je pouvais à peine courir plus d’une minute. Donc, couvrir 150 km en 15 jours va être un grand défi pour moi », a-t-elle ajouté.
«Les équidés à eux seuls coûtent à la RSPCA 4,8 millions de livres sterling par an et si nous voulons continuer à être en mesure de les aider, je savais que je devais dire oui à ce défi.»

Pour soutenir le défi de Claudia, Suzanne et Charlotte, visitez: https://www.justgiving.com/team/equineteamanimal

Nous continuons de publier le magazine Le Blog Des Ecuries chaque semaine pendant la pandémie de coronavirus, ainsi que de tenir Le Blog Des Ecuries au courant de toutes les dernières nouvelles, fonctionnalités et plus encore. Cliquez ici pour info sur les abonnements à des magazines (six numéros pour 6 £) et l’accès à notre contenu premium H&H Plus en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share this post

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Sur le même sujet

A lire aussi