05.10.10-sj-7-191.jpg

«Mon vrai partenaire»: des champions olympiques prennent place au Temple de la renommée – Le Blog Des Ecuries

Les médaillés d’or olympiques Eric Lamaze et Hickstead doivent être intronisés au Temple de la renommée des sports du Canada.

La paire est la deuxième combinaison cheval et cavalier à se joindre au Temple de la renommée, et Eric recevra également la plus haute distinction sportive du Canada, l’ordre du sport.

La combinaison a remporté l’or individuel et l’argent par équipe aux Jeux olympiques de Pékin en 2008, ainsi que le bronze individuel aux Jeux équestres mondiaux 2010 (WEG), ainsi que l’argent individuel et le bronze par équipe aux Jeux panaméricains de 2007.

Le succès de Beijing a été un moment déterminant pour le Canada, car Eric a été le premier champion olympique de saut d’obstacles du pays. Il a terminé l’année en tant que premier numéro un mondial du Canada au classement FEI, une réussite qu’il a poursuivie en 2010 et 2011.

Hickstead a également reçu le titre de «meilleur cheval» au WEG 2010, lorsque les championnats se déroulaient toujours au format où les quatre meilleures combinaisons échangeaient des chevaux lors de la ronde finale.

Leur record de Grand Prix ensemble comprenait des titres à Calgary, Genève, Aix-la-Chapelle, La Baule et Rome. Ils ont également terminé deuxième de la finale de la Coupe du monde 2011 en Allemagne.

«C’est un honneur pour moi et pour Hickstead d’être reconnus pour nos réalisations par le Temple de la renommée des sports du Canada», a déclaré Eric.

«Je suis particulièrement heureux pour Hickstead. Dans notre sport, il faut deux athlètes, un humain et un équin, travaillant ensemble et à Hickstead j’ai trouvé un véritable partenaire. C’est merveilleux que ses réalisations soient reconnues pour les grands exploits athlétiques qu’elles ont été.

«Ensemble, nous sommes fiers de représenter le Canada sur la scène mondiale. Mes remerciements les plus sincères à tous ceux qui ont soutenu cette nomination et l’ont rendue possible. J’accepte avec reconnaissance cet honneur au nom de tous nos supporters, de nos fans et de notre grande nation. »

La cérémonie d’intronisation, qui a normalement lieu en octobre, n’aura pas lieu cette année en raison du coronavirus, donc Eric et Hickstead feront partie de la cohorte 2021.

L’article continue ci-dessous…


Vous pourriez aussi être intéressé par:

Si vous voulez suivre les dernières nouveautés du monde équestre sans quitter la maison, prenez un abonnement H&H

La récente chronique H&H de Nick Skelton a suscité des discussions à travers le pays. Jennifer Donald enquête sur la réponse

« Mon point culminant absolu a été de le revoir dans le ring » – Le marié d’Eric Lamaze discute de son retour au


Hickstead a été élevé aux Pays-Bas par Jan van Schijndel et a rejoint la chaîne d’Eric à huit ans.
Eric était copropriétaire de Hickstead avec John Fleischhacker et l’étalon a gagné plus de 3 millions de dollars (2,43 millions de livres sterling) en prix au cours de sa carrière. Il est décédé à l’âge de 15 ans en 2011 après avoir subi une rupture aortique lors d’une étape de la Coupe du monde en Italie.

Le trophée Hickstead est décerné chaque année en son honneur depuis 2012 au cheval de l’année de Canada Équestre.

Eric, 52 ans, qui a participé à tous les WEG depuis 1994 ainsi qu’aux Jeux olympiques de 2012 et 2016, remportant le bronze individuel à Rio, a les Jeux de Tokyo reprogrammés en vue.

Nous continuons de publier le magazine Le Blog Des Ecuries chaque semaine pendant la pandémie de coronavirus, ainsi que de tenir Le Blog Des Ecuries à jour avec toutes les dernières nouvelles, fonctionnalités et plus encore. Cliquez ici pour info sur les abonnements aux magazines (six numéros pour 6 £) et l’accès à notre contenu premium H&H Plus en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share this post

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Sur le même sujet

A lire aussi