2BKC185.jpg

«Pas de zones grises»: les cavaliers avertis de se conformer aux règles du coronavirus ou de risquer les conséquences

Un médecin senior FEI a rappelé à toutes les personnes impliquées dans le sport équestre qu’elles ne peuvent pas choisir avec les conseils de sécurité Covid-19 si la compétition doit se poursuivre en toute sécurité pendant la pandémie.

Le Dr Mark Hart, président du comité médical de la FEI, a exhorté tous les acteurs de l’équitation à se souvenir que «leur responsabilité sociale dépasse de loin nos objectifs professionnels et sportifs», mais que les deux peuvent aller de pair.

«Lorsque la politique FEI visant à améliorer la sécurité de la compétition pendant la pandémie de Covid-19 a été élaborée, elle a été conçue dans le but de fournir un environnement sûr à tous les participants», a déclaré le Dr Hart dans un bulletin d’information de la FEI.

«Nous pensons que la science soutient son efficacité pour réduire la transmission et la propagation du Covid-19 lorsqu’elle est appliquée de manière cohérente et stricte.

«Pour réussir, nous avons besoin d’une participation active et d’un respect total de tous. Il n’y a pas de terrain d’entente et il n’y a pas de zones grises.

«En tant que communauté, nous ne pouvons pas simplement appliquer ce que nous voulons et ignorer ce qui est considéré comme un inconvénient.»

Le rappel fait suite à un appel du showjumper olympique Eric Lamaze demandant aux coureurs de respecter les règles et de porter des masques lors des spectacles.

Le Dr Hart a ajouté que la FEI s’est engagée à la reprise du sport dans le monde et que l’organisation travaille «24 heures sur 24 pour que cela se produise».

«En des termes non équivoques, nous avons absolument besoin de l’application cohérente de toutes les directives et recommandations concernant le port de masques faciaux, une distanciation sociale appropriée et une désinfection régulière et approfondie des mains pour un retour réussi à notre sport», a ajouté le Dr Hart.

«Ce n’est pas seulement la responsabilité des organisateurs de compétitions, cela s’applique à chaque personne participant à nos événements. Les athlètes, leurs équipes de soutien élargies, les bénévoles, les fournisseurs et les fans doivent tous être tenus au même niveau de responsabilité.

«Nous comprenons la frustration causée par cette pandémie mondiale. Nous avons tous été confrontés à l’intrusion dans notre vie quotidienne, nos emplois, nos finances et ce que beaucoup d’entre nous perçoivent comme nos libertés.

«Comme un invité indésirable à une fête, c’est une situation que nous n’avons d’autre choix que d’affronter de front. Nous devons être plus grands, plus intelligents et unis dans notre réponse. Aujourd’hui, nous sommes tous appelés à jouer un rôle plus important dans la société que ce à quoi nous sommes habitués.

Le Dr Hart a ajouté que le sport «doit maintenant faire des sacrifices et adapter nos habitudes» au bénéfice de la société au sens large.

«Notre responsabilité sociale l’emporte de loin sur nos objectifs professionnels et sportifs – mais ils ne sont pas incompatibles. Nous pouvons atteindre ces objectifs et assurer la sécurité des autres, mais cela nécessitera certaines modifications de notre comportement », a-t-il déclaré.

L’article continue ci-dessous…


Vous pourriez aussi être intéressé par:

Si vous souhaitez vous tenir au courant des dernières nouveautés du monde équestre sans quitter la maison, prenez un abonnement H&H


«Si nous voulons que les compétitions reprennent, nous devons montrer qu’en tant que communauté, nous sommes responsables et sur lesquels nous pouvons compter.

«Nous avons décrit ce qui doit être fait grâce à une politique de santé publique soigneusement élaborée; et maintenant nous avons besoin de vous. Nous avons besoin que chacun applique ces directives car elles ne seront efficaces que si elles sont suivies par tous.

«Nous aimons tous ce sport. Travaillons ensemble et donnons à notre sport et aux animaux incroyables qui nous inspirent une plate-forme sur laquelle briller en ces temps difficiles. « 

Le magazine Le Blog Des Ecuries, sorti tous les jeudis, regorge de toutes les dernières nouvelles et rapports, ainsi que d’interviews, de spéciaux, de nostalgie, de vétérinaire et de conseils de formation. Découvrez comment vous pouvez profiter du magazine livré à votre porte chaque semaine, ainsi que des options de mise à niveau pour accéder à notre service en ligne H&H Plus qui vous apporte les dernières nouvelles au fur et à mesure, ainsi que d’autres avantages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share this post

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Sur le même sujet

A lire aussi