Alice-Peternell-Cynheidrefawr-Cr�_194549651_276282932.jpg

#SundaySchool: Comment puis-je entraîner mon cheval à être plus réactif? – Cheval et chien

Alice Peternell (née Wilson) participe avec succès au dressage et fait actuellement campagne avec l’étalon Welsh Cob Cynheidrefawr Crème De La Crème vers le Grand Prix (photo). Alice, entraîneure de dressage de niveau trois de l’UKCC, s’entraîne sous la bannière AP Equestrian depuis sa base du Wiltshire.

Entraîner les étoiles

Le poney que je suis en compétition, Cynheidrefawr Crème de la Crème, est un gallois de section D, il n’est donc pas élevé pour le dressage. J’ai dû trouver des moyens de le former pour tirer le meilleur parti de lui, et m’assurer qu’il est réactif et réactif à mes aides. Utiliser de nombreuses transitions dans notre entraînement a vraiment amélioré sa façon de procéder. Il s’est amélioré au-delà de toute mesure, allant bien au-delà de mes attentes initiales.

Les transitions correctes sont importantes quel que soit le niveau auquel vous participez. La précision des transitions et l’équilibre du cheval tout au long de celles-ci font la différence entre le vainqueur et le reste de la classe. En particulier dans les transitions vers le bas, le cavalier doit avancer vers elles plutôt que de simplement tirer sur les rênes.

Les transitions apprennent au cycliste à utiliser sa selle et sa jambe et à être plus léger avec la main. Faire des transitions sur différentes lignes – sur la ligne droite ou sur un cercle – aide le cavalier à mieux les exécuter. En effet, ils doivent s’assurer que leurs aides sont précises et précises pour conserver la forme et la courbure correctes, tout en demandant les transitions.

Il apprend également au cheval à ne pas tirer en l’encourageant à s’asseoir sur ses pattes arrière.

S’attaquer au problème

1. Commencez par effectuer des transitions du trot à la marche, puis avancez à nouveau au trot. Ensuite, passez du trot à la quasi-marche, puis à nouveau trottez en avant. Cela encourage le cheval à réfléchir à la marche et à garder une patte arrière active.

2. Ensuite, faites un trot très serré (pensez à demi-pas), puis arrêtez-vous. Cela maintient l’activité et aide à empêcher le cheval de tomber sur le coup droit à l’arrêt. Assurez-vous que le cheval travaille dans un contact doux et que le cavalier effectue la transition vers le bas depuis le siège et la jambe, pas seulement les rênes.

3. Présentez des cercles de 10 mètres en utilisant toute l’arène. Lors des transitions en cercle, le cheval est naturellement autour de votre jambe intérieure. C’est un bon point de départ car le cheval trouve la tâche plus facile.

4. Faites un cercle de 10 mètres et faites une transition pour galoper à une enjambée de la clôture ou du mur lorsque vous vous en approchez. Demander au cheval de faire face à la clôture l’aide à reculer.

5. Galopez quelques foulées tout droit sur la piste et répétez le cercle de 10 mètres au galop avant de faire une transition pour marcher à nouveau. Répétez l’exercice autour de l’arène.

Suite ci-dessous…


Vous pourriez aussi être intéressé par:

La cavalière de dressage Alice Oppenheimer explique comment garder un cheval énergique et en avant, même en ralentissant

Jetez un œil à cet exercice de la cavalière irlandaise cinq étoiles, Clare Abbott (photo), conçu pour stabiliser et équilibrer le

Si vous souhaitez vous tenir au courant des dernières nouveautés du monde équestre sans quitter la maison, prenez un abonnement H&H


Considère ceci…

  • Comptez jusqu’à trois, puis effectuez une transition. Pour trois foulées, récupérez le galop et comptez. Cela aide à maintenir le rythme du rythme.
  • Utilisez des transitions avant et arrière dans le galop pour le garder actif.
  • Attention, le cheval n’est pas lourd dans la main plutôt que ramassé; les transitions dans le galop peuvent aider. Si le cheval devient long et plat, faire une transition vers le galop rassemblé l’aidera à s’asseoir à nouveau sur ses jarrets.
  • Pour les transitions vers le bas, je m’assois plus profondément, je m’arrête à demi avec ma rêne extérieure et j’aime sentir que je peux céder avec la rêne. Je veux pouvoir alléger la main dans la marche pour que le cheval ne se balance pas dessus.

Le magazine Le Blog Des Ecuries, sorti tous les jeudis, regorge de toutes les dernières nouvelles et rapports, ainsi que des interviews, des spéciaux, de la nostalgie, des vétérinaires et des conseils de formation. Découvrez comment vous pouvez profiter du magazine livré à votre porte chaque semaine, ainsi que des options de mise à niveau pour accéder à notre service en ligne H&H Plus qui vous apporte des nouvelles de dernière minute ainsi que d’autres avantages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share this post

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Sur le même sujet

A lire aussi