1590152467_313_Covid-19-provoque-la-toute-premiere-annulation-du-classique-dautomne-du.jpg

Vaccinations contre la grippe équine: les règles clarifiées à la reprise du sport

Alors que les compétitions British Eventing (BE), British Showjumping (BS) et British Dressage (BD) reprennent en Angleterre, les organes directeurs ont confirmé leurs règles de vaccination contre la grippe équine, qui exigent que tous les chevaux aient eu leur vaccination annuelle contre la grippe équine, mais l’exigence pour les rappels semestriels est en attente.

British Eventing a annoncé une amnistie sur les rappels de six mois jusqu’au 31 octobre.

« Nous sommes conscients que certains membres n’auront pas pu faire vacciner leurs chevaux pendant le verrouillage », a déclaré un porte-parole de BE.

«Sur l’avis de notre vétérinaire en chef selon lequel le risque de grippe équine est actuellement faible, nous aurons une amnistie sur l’exigence d’un rappel dans les six mois avant la date du concours, à compter du 1er juillet jusqu’à la fin octobre. « 

Le porte-parole a ajouté que les chevaux qui concourent dans les classes nationales pendant la saison 2020 doivent porter des vaccinations annuelles à jour, donc si leur rappel annuel a été manqué, ils devront recommencer le processus de vaccination.

« Si votre cheval a manqué la date de renouvellement annuel de la vaccination (c’est-à-dire 12 mois après la dernière vaccination), vous devrez recommencer le parcours avant de participer », a-t-il déclaré. « Cela signifie que le cheval doit avoir eu une première et une deuxième vaccination avec au moins 21 jours entre eux et sept jours francs après la deuxième vaccination, avant la date de la compétition », a-t-il déclaré.

« L’obligation pour les chevaux d’avoir eu le plus récent rappel dans les six mois et 21 jours avant la compétition reviendra pour la saison 2021. »

Un porte-parole de British Dressage (BD) a déclaré qu’une amnistie sur les rappels semestriels s’appliquerait jusqu’au 30 septembre, afin de permettre aux membres de mettre à jour leurs vaccinations.

Article continué ci-dessous…


« Merci beaucoup à BS, aux organisateurs et aux lieux pour avoir fait ce travail, et bien »

Si vous voulez suivre les dernières nouveautés du monde équestre sans quitter la maison, prenez un abonnement H&H


«Avec les chevaux qui ne voyagent pas pendant le verrouillage, le risque de grippe équine est actuellement faible et devrait le rester pendant les mois d’été, mais il est d’une importance vitale que l’obligation de se faire vacciner dans les six mois de la compétition soit en vigueur du 1er octobre au fournir une protection adéquate lors de la compétition en automne / hiver », a-t-il déclaré.

«Cette amnistie temporaire ne s’applique qu’à l’exigence semestrielle; toutes les vaccinations annuelles doivent toujours être tenues à jour. Malheureusement, si votre cheval a manqué la date de renouvellement de la vaccination de 12 mois, vous devrez alors recommencer le parcours avant la compétition, conformément aux règles du BD. »

Le PDG de BS, Iain Graham, a déclaré H&H alors que les vaccinations annuelles sont obligatoires pour les chevaux en compétition en BS, le corps «recommande fortement» les rappels semestriels.

Nous continuons de publier le magazine Le Blog Des Ecuries chaque semaine pendant la pandémie de coronavirus, ainsi que de tenir à jour Le Blog Des Ecuries avec toutes les dernières nouvelles, fonctionnalités et plus encore. Cliquez ici pour info sur les abonnements aux magazines (six numéros pour 6 £) et l’accès à notre contenu premium H&H Plus en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share this post

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Sur le même sujet

A lire aussi